• Pro à Pro
      Je commande en ligne
EGALIM

Le plastique n'est plus fantastique

Chaque année nous jetons plus de 8 millions de tonnes de plastique dans les océans. La loi EGALIM prévoit l’interdiction de l’utilisation et de la mise à disposition d’ustensiles et contenants plastiques à usage unique. À compter du 1er janvier 2021, certains produits en plastique proposés à la vente ou mis à disposition seront interdits. 
Pro à Pro vous accompagne grâce à des solutions simples et actions concrètes pour une transition en douceur. 

 1 - Pourquoi supprimer le plastique ?  

Le plastique fait partie de notre quotidien. Il est essentiellement présent dans notre alimentation par les emballages, les couverts, les contenants… 
Chaque année, l’homme produit 300 millions de tonnes de déchets plastiques dont 11 millions finissent dans les océans. Si aucune action n’est engagée, cette quantité devrait tripler d’ici 2040.
Malheureusement, 99% du plastique provient de sources impropres et non renouvelables qui ne disparaissent donc jamais vraiment. Il se désagrège en microparticules qui sont avalées par les poissons, les oiseaux et mêmes les humains par la consommation d’animaux d’élevage et de l’eau du robinet. 
Alors, sommes-nous vraiment impuissants ? Heureusement, non ! Des solutions simples existent et reposent sur la mobilisation de chacun. 

2 - Quelles sont les mesures prévues par la loi EGALIM concernant le plastique dans la restauration collective publique et privée ? 

À compter du 1er janvier 2020, certains produits en plastique proposés à la vente ou mis à disposition sont interdits. Sont concernés : 
• Tous les couverts, 
• Les assiettes jetables cartonnées comportant un film plastique,
• Les gobelets, 
• Les couvercles à verres, 
• Les saladiers, 
• Les bouteilles d’eau en plastique, interdites uniquement en restaurants scolaires. 
La loi AGEC est venue compléter la loi EGALIM en laissant une tolérance jusqu’au 3 juillet 2021 pour les plastiques compostables en compostage domestique et constitués en partie de matières bio sourcées. 

Au plus tard le 1er janvier 2025 dans les communes de moins de 2000 habitants sont concernés l’utilisation des produits suivants :
• Les contenants alimentaires de cuisson, 
• Les contenants de réchauffe ou de service en matière plastique.
Seuls les contenants compostables en compostage domestique et fabriqués en partie avec des matières végétales (bioplastiques) seront autorisés. En effet, les contenants alimentaires et de cuisson en plastique contiennent du bisphénol A, trouver une alternative est primordial afin de préserver la santé des jeunes convives. 

Pourquoi agir ?  

La loi EGALIM prévoit au 1er janvier 2025 d’éradiquer tout plastique à usage unique de la restauration collective. Une nouvelle contrainte ? Pas si sûr… Nous le savons, le plastique est une cause majeure de pollution. Et si cette loi nous engageait à enfin prendre des dispositions pour une consommation plus responsable pour aujourd’hui et demain ?
Nous avons identifié au moins 3 opportunités dans le cadre de la loi :
- En supprimant le plastique des cantines, vous montrez l’exemple en matière de responsabilité environnementale, dans laquelle enfants et parents peuvent être impliqués.
- Des aides de l’Etat existent pour aider les communes dans le cadre de la loi EGALIM.
- Il existe déjà des alternatives au plastique.

3 - Pour quelles solutions opter en remplacement du plastique ?     

Le plastique représente environ 70% des déchets que l’on peut retrouver dans la mer et les océans.
Vous pouvez opter pour des matériaux naturels comme l’amidon, la bagasse, les protéines de lait, le mycélium qui consiste à laisser agir les champignons. Ils se développent et forment une substance solide qui servirait à remplacer les emballages en polystyrène ou les matériaux d’isolation.
Afin que nous luttions ensemble contre la pollution environnementale et les risques sanitaires liés à la consommation de plastique, Pro à Pro vous propose des ustensiles et des contenants conçus avec des matériaux plus durables : bois, fibres végétales (bagasse de cannes à sucre et de roseau), carton… 

Le saviez-vous ? D’après une étude réalisée par la Commission Européenne, l’ensemble des ustensiles, des bouteilles pet ou des pailles feraient partie des 10 produits en plastique à usage unique les plus répandus sur les plages et les mers d’Europe. Ils constituent près de 70% de tous les déchets marins.

Ces sujets peuvent vous intéresser

Responsive image HAUT DE PAGE

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour améliorer votre expérience utilisateur et réaliser des statistiques de visites.